Maël

Maël Camerlynck, entrepreneur, militant engagé dans la vie politique de la Ville de Roubaix en tant qu’élu Administrateur des Conseils Citoyens de la Ville de Roubaix, représentant des nouveaux adhérents du parti de la majorité en place : Les Républicains. Diplômé de gestion d’entreprise. Fondateur d’une startup innovante dans le secteur de l’intelligence artificielle et du e-commerce, SMARTBE SAS accélérée au pôle d’excellence Blanchemaille by Euratechnologies à Roubaix. Formateur Web et e-commerce indépendant d’un Centre de formation privé. Passionné de nouvelles technologies, intelligence artificielle, Né dans les flandres à Hazebrouck, j’aime ma Ville de cœur : Roubaix.

Vous trouverez ci-dessous ma biographie soigneusement rédigée par Marc Louis-Boyard du mouvement Humans Of French Tech.

[ENGLISH BELOW]

« Qui aurait misé sur un petit-fils de mineur et d’ouvrier d’Hazebrouck, passionné du e-commerce, originairement importateur et distributeur de vêtements de grandes marques sur Internet, aujourd’hui à Ville de Roubaix, sa ville d’adoption ?

On différencie souvent les rêveurs de ceux qui font. Je doute de cette opposition et estime la chance que j’ai de pouvoir penser l’avenir en ayant les pieds ancrés dans le présent. Autodidacte dans l’entrepreneuriat comme dans mon engagement citoyen j’ai du prendre le pouvoir, mais je n’ai jamais été seul et mon projet La Fabrique du Futur me le prouve encore aujourd’hui. Si la transversalité de mes activités est un fait, la diversité de mes soutiens est mon tout.

Quand certains divisent pour leur intérêt personnel, j’ai décidé de rassembler pour construire ensemble des lendemains plus prometteurs. Il n’existe rien de plus grisant que de voir des âmes optimistes s’engager pour notre cause, au service de notre ouverture et humilité, au service de la société. Même par l’intelligence artificielle, coeur de métier de notre start-up SmartBe implantée à Blanchemaille by EuraTechnologies, nous oeuvrons avec bienveillance pour donner lieu à des rencontres heureuses et fortuites entre consommateurs et e-commerçants.

Entre espoirs, victoires et échecs, bien sûr que mon exposition connait la critique. Ces critiques demeurent grains de sable face aux montagnes déplacées par ceux qui croient et qui portent notre vision commune. Loin d’être chef de fil à l’égo surdimensionné, la puissance collective renforce ma foi.

Croire, penser et réaliser, pour servir : on peut initier, mais dans la vie on ne peut concevoir que pour nous. »

Maël Camerlynck, co-fondateur et chef de projet chez SmartBe

——

« A grandson of a miner and a factory worker, born in Hazebrouck. At first a clothing wholesaler but fond of e-commerce, and today established in Ville de Roubaix in both body and mind. Who would have known?

We differentiate dreamers and makers. Let me doubt that. Surrounded by happy go-getters, I can say today that I’m lucky enough to be able to contemplate the future with my mind in the present. Self-taught entrepreneur and commited citizen, I had to take power but I’ve never been left alone. My latest project La Fabrique du Futur is proving this fact to me again today. If the transversality of my activities is real, the diversity of my supporters is my everything.

When some divide opinions for their selfish interest, I took the initiative to gather the people to build greater tomorrows. What could be more exhilarating than seeing souls putting their heart and goodwill at the service of the common interest? It taught me humility and openness. Even the artificial intelligence at the core of our activities at SmartBe, established at Blanchemaille by EuraTechnologies, has been built in order to create merry encounters between consumers and e-merchants.

Between hope, victories and failures, of course my exposure causes criticism. These critics are only sand grains compared to the mountains we move with other believers with whom we are sharing a common vision. Far from being this leader with an oversized ego, collective power is reinforcing my faith.

Believe, think, execute, to serve; one can initiate, but in life we cannot design for the sake of ourselves. »

Maël Camerlynck, co-founder and project manager of SmartBe